• Féerix Club: Chapitre 7

     
     

    Chapitre 7 :

    Mystère et magie

     

     

    • Non, hors de question!

    • Allez, Sienna, je suis sûre que tout ira bien.

    • Comme je le dis souvent... MEME PAS EN REVE, Irissa!

     

    Le soleil n'était pas levé depuis longtemps que déjà, cinq silhouettes se pressaient dans l'air frais du matin, au pied de l'une des tours de l'école de magie d'Alfea. Quatre d'entre elles étaient chaussées de rollers et décrivaient des cercles dans l'herbe. La cinquième refusait obstinément de les chausser et de relever le défi lancé par ses amies.

     

    • Mais tu as presque failli réussir la dernières fois, insista Irissa. Cette fois c'est la bonne.

    • « Presque » oui, maugréa Sienna en croisant les bras d'un air mécontent. Et j'ai failli finir écrasée comme une crêpe...

     

    Elle pointa d'un doigt furieux la tour au pied de laquelle elles se trouvaient, sans quitter Irissa des yeux.

     

    • Il est hors de question que je recommence sur un bâtiment dix fois plus haut!

    • Si elle ne veut vraiment pas, on ne peut pas la forcer, intervint Melodia.

     

    Irissa toisa un instant Sienna, puis haussa les épaules.

     

    • Comme tu veux. Moi je vais m'entraîner un peu. Les filles?

     

    Elle se tourna vers Lila, Melodia et Talia qui choisirent de rester avec elle. Sienna les regarda toutes les unes après les autres, puis marmonna:

     

    • OK, à plus tard.

     

    La jeune fille prit la direction de l'aile est où se trouvaient les chambres, cherchant à comprendre quelle mouche avait piqué le Féérix Club ce matin là. Un peu plus tôt, Talia l'avait tirée hors de son lit et forcée à s'habiller pour ensuite la trainer dehors. Sienna, qui aurait préféré dormir plus longtemps pour récupérer de ses émotions et avoir assez d'énergie pour affronter son premier jour de cours, n'avait pas vraiment aimé le réveil brutal. Une fois à l'extérieur, et arrivée au pied de la plus haute tour de l'école, Sienna s'était vue proposer par ses amies de chausser ses rollers (emportés en douce sur Magix par Irissa) et de gravir la tour, comme elle avait tenté de le faire à Gardenia avec un immeuble. Mais Sienna, qui ne se rappelait que trop bien que seule l'intervention magique d'Irissa l'avait empêchée de finir aplatie sur le sol, n'avait guère envie de renouveler l'expérience avant un long moment. Ce qui lui valait apparemment le rejet des autres. Mais qu'à cela ne tienne, elle ne se forcerait pas à faire quelque chose de dangereux juste pour être intégrée au groupe.

     

    Sienna retournait ces pensées en traversant les couloirs, souffrant tout de même de ce sentiment d'exclusion, lorsqu'un grésillement retint son attention. Il provenait de son collier, l'étrange pendentif qu'elle avait récupéré dans le coffre à bijoux de sa mère juste avant de quitter Gardenia. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'il grésillait depuis que la jeune fille était arrivée à Alfea et elle en avait déduit qu'il était tout simplement réceptif aux vibrations magiques, bien plus présentes dans l'école que sur Terre.

    Pourtant, là, le collier ne se contentait pas de grésiller faiblement, il faisait beaucoup plus de bruit que d'habitude et Sienna le sentit trembler sur sa peau. Elle plongea la main sous son chemisier et constata que le médaillon était de plus en plus chaud. En le portant devant ses yeux, elle perçut une lueur dorée qui l'entourait.

     

    • Mais qu'est-ce que tu me fais? demanda-t-elle à voix haute, espérant sans doute que le médaillon allait lui répondre.

     

    Elle poursuivit son chemin, tourna à gauche à une intersection et le médaillon sembla se « calmer ». Étrange... Vraiment étrange... Mais ce n'était certainement pas Sienna et son peu de connaissance magique qui allait pouvoir comprendre ce qui se passait. Irissa peut être... Après tout, elle semblait disposée à répondre aux interrogations de la jeune fille.

    Sienna fit donc brusquement marche arrière et emprunta le couloir qu'elle venait de quitter, mais en sens inverse, pour aller poser la question directement à la jeune blonde. Le médaillon se remit alors soudain à vibrer, tandis qu'elle arrivait à l'intersection. Sienna fronça les sourcils et s'arrêta net, intriguée. Devant elle, un couloir tout ce qu'il y avait de plus banal s'offrait à elle tandis qu'à sa droite se trouvait le chemin qui la ramènerait à l'extérieur. La jeune fille fit un pas en avant, pour voir ce qui allait se passer. Et le médaillon vibra de plus belle. Elle recula, et il faiblit. C'était comme s'il indiquait une direction à prendre. Intriguée, elle regarda le couloir face à elle. Il ne présentait rien de particulier, il était semblable à tous les autres couloirs. Pourtant, le médaillon semblait vouloir y emmener Sienna. Hésitante, la jeune fille finit toutefois par se laisser guider par son bijou... et sa curiosité. Elle avança lentement dans le couloir, garni de portraits et de vases sculptés délicatement. Au bout d'une centaine de mètres, elle vit deux portes dans un renfoncement, qui devait mener vers des salles de cours. Le médaillon se décolla lentement de Sienna et se plaça à l'horizontale, l'emmenant toujours plus avant, vibrant de plus en plus fort, tirant la jeune fille toujours plus au fond du couloir. La chaîne commençait à s'enfoncer profondément dans le cou de la fée, elle commençait à avoir mal lorsqu'enfin, une centaine de mètres encore plus loin, le pendentif retomba mollement sur la poitrine de Sienna et perdit sa chaleur. La jeune fille l'examina un instant puis releva la tête. Elle était arrivée parfaitement au bout du couloir. Un peu plus et son cher médaillon l'amenait à foncer droit dans le mur du fond... Ce dernier était d'ailleurs entièrement couvert par un vaste et large miroir d'au moins trois mètres de haut. Le miroir était encadré par deux gigantesques statues de femmes, aux courbes élégantes et au visage magnifique. Au-dessus du miroir, sur un linteau, une écriture étrange, faite de symboles inconnus pour Sienna, était gravée.

    Sienna observa l'ensemble en silence puis jeta un bref coup d'oeil à son propre reflet.

     

    • Un simple miroir? demanda-t-elle à haute voix, déçue.

     

    Elle tourna alors les talons en pestant contre les objets magiques farceurs lorsque le médaillon se remit à grésiller et à tirer le bout de la chaîne, forçant la jeune fille à se retourner.

     

    • Mais quoi encore?! s'exclama-t-elle, sentant la colère monter. Oh!

     

    Les yeux arrondis par la stupeur, Sienna découvrit qu'à la place de son reflet se trouvait une vue magnifique sur un paysage enchanteur. Au fond, en contrebas, se trouvait une jolie ville aux toits d'ardoise, aux maisons de briques et de pierres blanchies à la chaux. La ville était dominée par une petite colline où se trouvait un splendide palais. Tout autour de la cité se trouvaient des champs, des rivières, une forêt, des montagnes à l'horizon... Un véritable paysage de conte de fée.

     

    • Waouh, murmura Sienna. C'est beau...

     

    Hélas, sa contemplation ne dura pas et elle se retrouva bien vite, de nouveau, devant son reflet. De toute évidence, Sienna se trouvait en présence d'un miroir magique. Mais quel en était le fonctionnement? Et pourquoi est-ce que le médaillon de Sienna semblait tant intéressé par lui...? Quel pouvait bien être le lien entre les deux? Sienna se posait toutes ces questions alors qu'elle se tenait là, immobile dans le couloir désert. Sans y penser, ne s'attendant pas vraiment à un quelconque effet, elle prit le médaillon dans sa main et l'approcha du miroir, jusqu'à ce qu'ils se touchent. L'effet fut immédiat, le paysage réapparut instantanément. Mais pas seulement. Sienna, dont la main qui tenait le collier était toujours posée contre le miroir, vit celle-ci s'enfoncer lentement dans celui-ci comme si elle passait à travers un simple rideau d'eau. Elle voyait sa main devant elle, mais celle-ci était passée de l'autre côté du miroir! Effrayée, elle la retira vivement et l'examina. Sa main n'avait rien du tout, elle était parfaitement normale.

     

    • Faut que je prévienne les filles, se dit-elle aussitôt.

     

    Cette pensée fut accompagnée du carillon qui annonçait le début des cours. Sienna réalisa alors qu'elle avait son premier cours de métamorphose à l'autre bout de l'école, mais qu'elle n'avait pas ses affaires. Elle effectua alors un sprint magistral à travers toute l'école pour arriver finalement, essoufflée mais à peu près à l'heure, devant la salle de cours de l'aile ouest. Juste à temps pour entrer derrière Selena, refermer la porte derrière elle, lancer un joyeux « bonjour » au professeur et se trouver une place libre au deuxième rang, en lâchant un soupir. Irissa, assise juste devant elle, se retourna alors pour lui parler.

     

    • Tu t'es perdue? Je m'attendais à ce que tu sois déjà arrivée, dit-elle.

    • Non, non, je ne me suis pas perdue, répondit Sienna. Mais il m'est arrivé quelque chose d'incroyable! Il faudra que je vous montre après les cours.

     

    Elle finit sa phrase en regardant Lila et Talia, assise de part et d'autre d'Irissa. Puis elle fit un demi tour, jeta un regard circulaire à la salle et aperçut Melodia, assise au dernier rang.

     

    • Comme tu veux, répondit Irissa. On verra ça après le déjeuner.

     

    Sienna approuva d'un hochement de tête et n'ajouta rien. Elle voyait bien qu'Irissa n'était pas plus enchantée que ça à l'idée d'aller voir ce que Sienna avait découvert. Cette dernière se sentit d'ailleurs un peu humiliée. Tout de même! Elle n'était pas une enfant qui s'émerveille pour un rien! Bien sûr, elle ne connaissait rien à la magie, et toutes ses découvertes à Alfea l'enchantaient. Mais le miroir, lui, semblait normal alors qu'elle avait passé sa main au travers! Elle pourrait même sans doute y passer tout le corps... Mais, trop effrayée à l'idée de se retrouver coincée dans le miroir, elle n'avait pas osé essayer. Mais si le miroir était magique et qu'il y avait quelque chose derrière, pourquoi était-il aussi facilement accessible dans un couloir de l'école? Du point de vue de Sienna, un tel objet était potentiellement dangereux et devrait être signalé à tous. Mais il n'y avait pas la moindre barrière de sécurité, aucun panneau d'avertissement, rien qui puisse indique à quiconque qu'il était possible de passer au travers ou dans le miroir, c'était difficile à dire. La jeune fille était certaine d'avoir fait une découverte importante et quoi qu'il arrive, elle la montrerait au Féérix Club.

    Pendant que le professeur avait le nez dans ses notes, Sienna examina brièvement la salle où allait voir le premiers cours de magie de l'année. C'était une pièces aux dimension raisonnables, ni trop grande ni trop petite. Sur un côté, de grandes fenêtres faisaient entrer la lumière du jour tandis que de l'autre côté, il y avait la porte de la salle et des étagères remplies de fioles étranges aux formes les plus invraisemblables. Dans le fond, des tables alignées contre le mur accueillaient d'autres fioles, des bocaux et des instruments de magie, tous parfaitement alignés et rangés par taille ou par couleur. Aux murs étaient accrochés des schémas complexes et des posters représentant certains lieux ou personnages importants de la Dimension Magique. Dans la salle, chaque élève disposait d'un pupitre personnel avec une chaise confortable. Sienna tourna la tête vers le grand tableau noir, sur le mur opposé au mur du fond. Devant le tableau se trouvait un bureau, sur lequel se tenait le professeur. Sienna n'avait pas osé le détailler jusqu'à présent mais un seul regard lui avait suffi pour se rendre compte qu'il n'était pas humain. D'une hauteur d'environ soixante dix centimètres, il avait la peau de la même couleur jaunâtre que les vieux parchemins. Il portait un costume vert, une chemise jaune et un chapeau vert à large rebord. Une petite barbichette argentée poussait sur son front, assortie à ses épais sourcils. Ce qui frappait le plus Sienna, c'était ses oreilles, grandes et pointues. Le petit personnage rappelait à Sienna un dessin qu'elle avait vu une fois dans un livre de contes où se mêlaient différentes créatures magiques et notamment des Leprechauns, des lutins d'Irlande. Malheureusement, les parents de Sienna avaient vite confisqué le livre et la jeune fille aurait donc été bien incapable de dire si elle se trouvait ou non en présence d'un tel lutin.

     

    Toujours était-il que le professeur finit par relever la tête et, toujours debout sur le bureau, se présenta aux élèves.

     

    • Bonjour à toutes et bienvenue à votre premiers cours de métamorphose. Je suis le professeur Wizgiz. Je vous enseignerai tout ce qu'il faut savoir sur l'art de changer d'apparence. Comme ceci...

     

    Le professeur Wizgiz commença alors à faire quelques grimaces étranges et à émettre des bruits bizarres et quelques secondes après, une femme se tenait à sa place, debout sur le bureau. Plutôt âgée, les cheveux blancs, le sourire bienveillant, elle portait un tailleur violet. Ses petits yeux bleus perçants derrière des lunettes à fine monture dévisagèrent tout à tour les élèves, qui applaudirent bruyamment la métamorphose avec un « ooooh » émerveillé.

     

    • Alfea vous apportera beaucoup, à chacune d'entre vous, dit la femme. N'oubliez pas qu'il ne faut jamais abandonner et toujours poursuivre sa route dans la voie de la magie.

    • Qui est-ce? souffla Sienna à Irissa, intriguée.

    • Wizgiz a pris l'apparence de Mme Faragonda, l'ancienne directrice d'Alfea, répondit Irissa avec un sourire. Je ne l'ai jamais rencontrée mais d'après ma mère, c'était la plus extraordinaire doyenne que l'école ait connu.

     

    Sienna applaudit avec les autres. Ce qu'elle venait de voir était tout à fait exceptionnel mais au moins, pour une fois, elle ne voyait rien de dangereux dans la transformation du professeur. Encore un exemple que la magie n'était pas forcément mauvaise. La jeune fille trouva cette entrée en matière plutôt encourageante. Le professeur retrouva ensuite son apparence initiale et enchaina, avec un sourire:

     

    • Vous ferez bientôt mieux que ça. Mais pour aujourd'hui, nous nous contenterons d'un exercice simple.

     

    D'un geste, il tendit le doigt vers les pupitres des élèves et des étincelles jaunes apparurent au bout de son index. Dans le même temps, des petits miroirs dotés d'un manche pour les tenir apparurent sur les tables, un pour chaque élève.

     

    • Décidément, c'est la journée des miroirs, songea Sienna en prenant dans sa main celui qui venait de surgir devant elle.

     

    Elle examina son reflet un court instant, puis reporta son attention sur le professeur.

     

    • Prenez le miroir dans votre main, regardez votre reflet, votre coiffure... Et imaginez vous avec une autre couleur de cheveux.

     

    Changer de couleur de cheveux? Quel drôle d'exercice! Mais original en tout cas. Autour de Sienna, les élèves se concentraient, fronçaient les sourcils, fermaient les yeux, rassemblaient leur énergie magique pour parvenir à changer de couleur de cheveux, tandis que le professeur Wizgiz passaient entre elles pour donner conseils et encouragements. Selena arbora en quelques secondes une chevelure argentée brillante incroyablement belle. Irissa donna à ses cheveux une couleur uniformément violette, qui lui faisait beaucoup ressembler à sa mère. Lila vit des mèches vertes parsemer sa chevelure mauve et Wizgiz l'encouragea à réessayer. Il s'approcha ensuite de Sienna, qui eut un sourire gêné. Elle regarda de nouveau son reflet et se demanda quelle couleur elle allait choisir. Le choix fut cependant vite fait. Elle avait connu ses cheveux noirs comme la nuit pendant près de seize ans et avait encore du mal à s'habituer à les voir bleus. Elle n'avait donc aucun mal à s'imaginer avec les cheveux noirs. Elle se concentra, pensant de toutes ses forces à cette couleur qu'elle avait quittée très peu de temps auparavant. Et en quelques secondes, le bleu océan de sa chevelure fonça, fonça, et devint totalement noir. Avec un sourire ravi, Sienna se tourna vers le professeur.

     

    • Très bien, Sienna, excellent début, dit-il avant de continuer son tour de la classe.

     

    Selena jeta un regard dédaigneux à Sienna. Irissa, elle, lui accorda un sourire. Miroir en main, Sienna se concentra pour retrouver sa couleur d'origine, puis tenta d'autres couleurs plus ou moins flashy, rose bonbon, jaune citron ou encore blanc neige, avec plus ou moins de succès.

     

     

    L'heure du déjeuner arriva après le cours de maintien et d'éducation des fées. Sienna craignait un cours ennuyeux et strict, tel qu'on en trouve dans les vieux pensionnats pour jeunes filles de Gardenia, mais en fait, c'était plutôt agréable et utile. Le cours de Wizgiz avait laissé des marques et quelques mèches blanches parsemaient encore la chevelure de Sienna, tandis que Melodia avait vu ses cheveux se lisser d'un coup sans que personne comprenne vraiment comment elle avait fait ça. Heureusement, d'après l'enseignant, ces effets disparaîtraient avant la fin de la journée. Les jeunes filles retournèrent dans leur appartement, déposèrent sacs, vestes et livres de cours et en profitèrent pour se changer. Le soleil était haut dans le ciel, l'après-midi s'annonçait plus chaude que prévu et le Féérix Club se vêtit de shorts courts, de tops à fines bretelle et de chaussures légères.

    Pendant le déjeuner, Sienna expliqua sa découverte du miroir sans trop rentrer dans les détails, mais elle réussit à convaincre Irissa, Melodia, Lila et Talia de l'accompagner pour jeter un oeil. Une fois leur repas fini, les jeunes filles suivirent donc Sienna dans le couloir, jusqu'au fameux miroir. Elles l'examinèrent un instant en silence.

     

    • J'avoue qu'il est impressionnant, marmonna Melodia. Je n'avais jamais rien vu de pareil.

    • Je ne connais pas cette écriture, dit Talia en examinant le linteau au dessus du miroir. Si c'est une notice d'utilisation, il aurait mieux valu l'écrire en langage commun.

    • Et tu dis que c'est un miroir magique? interrogea Irissa.

    • Mais oui! J'ai passé ma main au travers tout à l'heure. Regarde!

     

    S'approchant du miroir, Sienna tendit la main pour faire la démonstration de ce qui lui était arrivé à ses amies. Elles semblaient lui faire un peu plus confiance que plus tôt dans la journée et, en tout cas, elles ne connaissaient pas cette partie de l'école, pas même Irissa qui était pourtant déjà venue à Alfea. La main de Sienna effleura le miroir du bout des doigts et elle s'attendit à les voir passer de l'autre côté. Plusieurs secondes passèrent. Les jeunes filles retenaient leur souffle, attendant l'évènement magique. Le couloir était désert. Et rien ne se passa... Fronçant les sourcils, Sienna passa la main sur le miroir mais la seule chose qu'elle put voir fut son propre reflet. Même le paysage de collines et de ville n'était pas apparu.

     

    • Alors? s'impatienta Irissa.

    • Je ne sais pas, répondit Sienna. Ca marchait ce matin, je ne comprends pas...

    • On t'a tirée de ton sommeil de bonne heure quand même..., commença Irissa.

     

    Sienna se tourna vers elle, comprenant vite où elle voulait en venir.

     

    • Je n'ai PAS rêvé, Irissa! Ce matin il s'est passé quelque chose ici!

    • Et bien il semblerait que ça soit fini, répondit Irissa en haussant les épaules. Je retourne dehors, ce serait dommage de ne pas profiter du soleil. Vous venez?

     

    Elle reprit la direction de la cour, suivie par Lila, Melodia et Talia. Après quelque pas, elle marqua une pause, attendant de voir si Sienna allait venir. Celle-ci n'avait pas bougé. Elle réfléchissait et son visage s'éclaira soudain.

     

    • Je sais! Quand je me suis changée, j'ai laissé mon médaillon dans ma chambre! Je remonte le chercher. Ca doit être lui la clé!

    • Sienna, arrête maintenant! s'énerva Irissa. Ton médaillon vient de Gardenia, ici, on est à Alfea! Il n'y a aucun lien entre les deux. Tu as dû avoir une hallucination, rien de plus. Tu découvres la magie et tu as vécu une épreuve, c'est normal tu sais de voir des choses... On ne t'en veux pas mais ne t'entête pas s'il te plaît...

    • Je sais très bien ce que j'ai vu! Vous devez me croire, je ne mens pas.

    • Tu viens dans la cour avec nous ou pas? demanda Irissa sans tenir compte de la réponse.

    • non! répondit Sienna. Je vais chercher mon collier et voir ce qu'il y a de l'autre côté de ce miroir. Et je prendrai des photos avec le magiphone que tu m'a donné ce matin!

    • Comme tu veux, rétorqua Irissa dans un soupir blasé.

     

    Les quatre filles sortirent dans la cour, laissant Sienna seule. Cette dernière se sentit blessée par le manque de confiance du Féérix Club.

     

    • Ces filles ne sont pas comme moi, songea-t-elle. On n'appartient pas au même monde... Et je ne serai jamais comme elles.

     

    Poussant un profond soupir découragé, elle décida toutefois de faire ce qu'elle avait dit: retourner chercher son collier, ouvrir le passage du miroir et prendre des photos du paysage enchanteur, comme preuves. Le matin même, Irissa lui avait offert un magiphone, la version magique des téléphones portables que l'on retrouvait sur la Terre. Elle pourrait s'en servir comme appareil photo. Sans se presser, Sienna retrouva le chemin de l'appartement et, dans la chambre qu'elle partageait avec Talia, retrouva son médaillon, sur son lit, au milieu de ses vêtements. Avec un « pop! », Dipsy apparut et caressa la joue de sa maîtresse avec sa nageoire, comme chaque fois qu'il la sentait désemparée, triste ou déçue. Sienna lui fit un câlin puis sourit:

     

    • Dipsy, tu viens avec moi! On a une mission magique à accomplir!

     

    Avec un drôle de bruit qui exprimait sans doute son approbation, Dipsy voleta joyeusement derrière Sienna, qui se lançait à nouveau dans un marathon dans les couloirs de la vaste école... jusqu'à ce qu'elle tombe sur Miss Noria, la surveillante générale, qui l'arrêta net.

     

    • Mademoiselle Sienna, encore vous, dit-elle d'un ton sec. On dirait que vous ne cessez de courir dans l'institut. Vous cherchez quelque chose?

    • Euh... non, madame, répondit Sienna d'un ton hésitant. Je... j'essaie de me repérer, simplement.

    • Je vous suggère d'aller vous repérer dehors, il fait un temps superbe.

    • Oui, madame.

     

    Sans courir, son enthousiasme refroidi par cette rencontre, Sienna finit tout de même par atteindre le couloir du miroir, qui était toujours complètement désert. Son médaillon grésillait depuis plusieurs minutes et il alla de nouveau toucher le miroir de lui même, comme animé d'une volonté propre. Sienna revit alors les collines, la forêt, la ville...

     

    • Je savais bien que j'avais pas rêvé, dit-elle. T'en penses quoi Dipsy?

     

    Dipsy n'avait pas l'air enthousiaste et Sienna ne s'en formalisa pas. Elle s'habituait au caractère craintif de son poisson et savait qu'il n'avait pas l'esprit d'aventure. Elle non plus d'ailleurs mais elle était déterminée à prouver aux autres qu'elle ne mentait pas et qu'elle n'avait pas rêvé. Inspirant profondément, elle passa lentement sa main dans le miroir... Comme la première fois, elle ne ressentit rien de particulier, à peine une douce tiédeur. Elle jeta un coup d'oeil à Dipsy.

     

    • J'y vais, mais juste quelques minutes. Je reviens aussitôt. Si je ne reviens pas, préviens les filles.

     

    Elle se tourna ensuite vers le miroir et passa le bras en entier. Elle ne sentait rien du tout et continua en passant le deuxième bras, puis une jambe. Quelque chose qui faisait penser à de l'herbe lui chatouilla le pied. Elle prit une profonde inspiration, ferma les yeux, et passa d'un coup le reste de son corps en se demandant si elle ne faisait pas la plus grosse erreur de sa vie. Pourquoi s'était-elle aventurée seule dans cette histoire alors qu'elle n'était même pas sûre de pouvoir revenir?!

    Mais il était de toute façon trop tard pour revenir en arrière. Inquiète de ce qui allait se passer, Sienna rassembla tout son courage et ouvrit les yeux. Ce qu'elle vit l'émerveilla. Elle était au sommet de la colline qu'elle avait vu dans le miroir, les pieds dans l'herbe fleurie. En bas, la ville se détachait au pied de la colline et au-delà, le château de rêve, les montagnes, la forêt profonde et inquiétante... Elle était passée de l'autre côté du miroir et découvrait un vaste monde dont personne ne soupçonnait l'existence... Derrière elle, Sienna vit le miroir, planté là, au milieu de la colline, comme une porte étrange. De l'autre côté, elle pouvait voir le couloir d'Alfea qu'elle venait de quitter.

     

    • C'est pas possible, souffla-t-elle.

     

    Se rappelant soudain que son magiphone était dans sa poche, elle l'en sortit vivement pour prendre des photos de la ville. Le paysage était magnifique et l'admirer remplissait le coeur de la jeune fille de joie. Et au moins, maintenant, ses amies seraient bien obligées de la croire!

     

    • Les magiphones ne fonctionnent pas ici, dit une voix derrière elle.

     

    Sienna cru que son coeur allait s'arrêter de battre. Elle aurait juré qu'elle était seule sur la colline et si quelqu'un était arrivé, elle aurait dû l'entendre approcher. Pourtant, en se retournant, elle vit une silhouette sombre près du miroir. Elle était assez grande et portait un ample manteau noir à capuchon qui dissimulait entièrement son corps et son visage. Sa voix était celle d'une jeune femme, douce et agréable à entendre.

     

    • Qui êtes-vous? demanda aussitôt Sienna, surprise de découvrir cette apparition sortie de nulle part.

    • Je ne resterai pas assez longtemps pour te le dire, dit la femme. Veux-tu savoir où tu es?

     

    Sienna inspira profondément, puis regarda autour d'elle avant de répondre.

     

    • Dans le miroir, non?

    • Non. Le miroir n'est que la porte pour venir ici. Ton médaillon en est la clé. Chaque porte a une clé. Chaque clé correspond à une porte.

    • Comment savez-vous pour mon..., commença Sienna.

    • Je sais beaucoup de choses, répondit la femme en l'interrompant d'un signe de la main. Et je ne te dirais pas tout aujourd'hui. Veux-tu savoir où tu te trouves?

     

    Sienna se dit qu'il y avait certainement un énorme écart entre ce que la femme savait et le nombre de questions qu'elle même voudrait poser. Elle décida de lui faire confiance et de ne pas chercher à trop en savoir.

     

    • Oui, répondit-elle simplement.

    • Tu es arrivée dans la Dimension Enchantée, dans le royaume de Mervonia.

    • Je ne connais pas cet endroit. Mais à vrai dire, je ne connais pas grand chose à la magie...

    • Tu apprendras. Tu découvriras tout ce que tu dois savoir. Le plus important, c'est de ne jamais oublier que toutes les portes doivent être ouvertes. Et pour ça, toutes les clés doivent être trouvées. Quel que soit l'endroit où elles sont cachées.

     

    Sienna ne comprenait pas vraiment ce que la femme était en train de lui dire. Elle comprenait les mots mais pas les phrases, elle ne leur trouvait aucun sens. Se rappelant des premières parole de la femme, elle jeta un oeil sur le magiphone qu'elle tenait toujours dans sa main.

     

    • Vous avez dit qu'il ne fonctionnait pas ici? demanda-t-elle en levant la tête.

     

    Mais la femme avait disparu aussi soudainement qu'elle était apparue. Sienna eut beau regarder dans toutes les directions, elle était seule sur la colline.


    Vous avez aimé le chapitre 7 de Féerix Club? Découvrez tout de suite le chapitre 8: Le Féerix Club prend de la hauteur! 

     


     

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script><script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
     

  • Commentaires

    1
    Eden Gillys
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 22:53
    ...
    ...
    ...
    *boum - décidement* Woah, vivement la suite T_T == pourrais-je survivre d'ici là ?
    2
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 22:57
    quelle lectrice assidue XD si je te dis que la suite c'est ce mois ci a priori, tu survis?
    3
    ulvina
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 23:08
    vivement la suite!!!
    4
    loulye07
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 12:52
    la suite é pour biento ? Si oui coooool !!!!!!
    5
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 14:12
    normalement oui
    6
    La f
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 16:44
    JDR!!!!!!!!!!!!!! LA SUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    7
    Eden Gillys
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 17:33
    Si c'est ce mois-ci, c'est parfait ;D
    Vivement le Chapitre 8 ! ^^
    8
    Moon Night
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 19:13
    j'ai tout simplement adoré, je me demande si cette femme c'est pas Faragonda ou une personne de la famille de Sienna
    9
    fan des winx !!!
    Vendredi 8 Janvier 2010 à 20:43
    pr le prochin design de winx magic ou winx magic renders , je voudrai bien les winx en lovix !!!! voiila aprè tu fai comme tu ve j'aime toute tes design !!! :) :)
    10
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Vendredi 8 Janvier 2010 à 20:49
    mercii
    11
    Stella Love Pets
    Samedi 9 Janvier 2010 à 01:10
    j'adore ta fic!! Je pense que la dame doit être Faragonda mais je ne suis pas sûr...

    Sinon continue!!
    12
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Samedi 9 Janvier 2010 à 09:14
    merci =)
    13
    nina
    Dimanche 10 Janvier 2010 à 20:23
    lula il est pour quand le chapitre 8 stp
    merci d avance lula
    14
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Dimanche 10 Janvier 2010 à 20:26
    bientot, ce mois ci normalement
    15
    kilaryx
    Lundi 11 Janvier 2010 à 21:24
    il est extra je t'assure je comprend pourquoi tu ne voulais pas que je finissent ton histoire winx club génération, je suis désolée de te l'avoir demandé aussi soudainement mais lula t'es la meilleur écrivaine que j'ai jamais vu et ton histoire est extra, superbe, top tous ce qu'on peut dire je t'en pris la suite!!!
    16
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Lundi 11 Janvier 2010 à 22:16
    merci ^^
    17
    lolololo20
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:07
    ELLE EST TRO COOL TA FIC!!!! elle est tellement kool qu'on veut déja la suite xD! mais ne te presse pas.... je suis sur que le chapitre 8 serai tro bien comme les autre apropos il avance?
    18
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:18
    je l'ai commencé hier soir =p c'est bon signe XD le 9 par contre mettra surement plus de temps à venir, comme je pars en vacances et que j'ai des croquis à faire... mais bon
    merci en tout cas =)
    19
    lolololo20
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:22
    dr :p kool qu'il avance vite sinon bonne vacances!!
    20
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:29
    je pars que dans un mois et seulement 8 jours t'auras le temps de me le redire :D
    21
    claire
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:36
    j'ai rater le histoires précédentes. y a pas moyen de le revoir?
    22
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Mardi 12 Janvier 2010 à 19:31
    ben en haut de l'article, dans le menu déroulant y'a la liste de tous les articles
    23
    062evelina
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 21:44
    Vivevenent la suite!!!
    24
    oceane
    Vendredi 22 Janvier 2010 à 21:20
    cc je voudrais savoir quand le chapitre 8 sera diffusé
    25
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Vendredi 22 Janvier 2010 à 21:57
    bientot, dans quelques jours je pense, avant la fin du mois
    26
    JEN
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 17:33
    alors la suite tu penses à nous hein ???????????!!!!!!!!! :)
    27
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 17:34
    mdr oui mais je pense aussi à bosser malheureusement
    28
    JEN
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 19:11
    ah oui je te comprend moi aussi de temps en temps je suis obligée !!!! :D
    29
    lolololo20
    Samedi 6 Février 2010 à 09:33
    Il ya un manque de mise a jour c'est les féérix mais bon c'est pas grave les meilleur auteur se font toujours attendre n'est-ce pas?

    Et puis faut te prèparer à partir en vacances lol( j'ai pas oublier)
    30
    lolololo20
    Dimanche 14 Février 2010 à 12:13
    Salut lula tu va bien ?
    juste pour me faiire uune iidée tu pense mettre quand la suiite?
    31
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Dimanche 14 Février 2010 à 14:13
    ché pas mais j'aimerais bien trouver le temps é_é
    32
    Julie
    Jeudi 25 Février 2010 à 16:09
    Salut lula!!!
    ta fic est génial!!¨
    je sais ke tu est déborder mais tu nous avait promis de ne pas laisser tomber ta fic (pas comme l'autre lol) alor......
    mais si tu ne trouve pas de temps bhin....tans pis pour nous on anttendra!!!
    33
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Jeudi 25 Février 2010 à 16:11
    malheureusement, mes vacances riment avec "études" et aussi avec recherche de logement XD Le chapitre 8 est en cours, c'est déjà bien, j'y retourne quand je peux
    34
    fan de winx
    Lundi 1er Mars 2010 à 18:10
    ALLER LA SUITE OU JE ME SUCIDE¨¨¨¨!!!!!!!
    xD j rigole ......mais vivement la suite....
    35
    CHACHA
    Lundi 1er Mars 2010 à 18:32
    j'ai adore c'est trop bien continue s'il te plait heu ... continuez s'il vous plait
    36
    lula feerique1 Profil de lula feerique1
    Lundi 1er Mars 2010 à 18:49
    on peut se tutoyer hein XD
    37
    Flora852
    Samedi 5 Janvier 2013 à 12:28
    J'adore Sienna et toute les autres Féerix!!!!!!!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :