• J'ai bien conscience que beaucoup d'entre vous l'attendent depuis des lustres. Je ne décide pas de tout ce que je fais dans ma vie, et tout le temps passé sans écrire reflète bien tout le temps que je passe sans m'occuper de moi. C'est dire si ça fait beaucoup de temps!

    Mais j'ai repris doucement l'écriture et voilà pourquoi je vous livre la 1ère partie du chapitre 14 =) Il contient une importante révélation que beaucoup d'entre vous attendent depuis un bon moment ^^

    Chapitre 14 :
    Au secours de la princesse
     
     A Alfea, les jours se succédaient, les cours laissaient la place à d'autres cours, les exercices pratiques dans la nature à d'autres exercices. L'année scolaire avait bel et bien passé le cap des premières semaines et les aspirantes fées avaient commencé à avoir des devoirs à rendre et des leçons à réviser. Bien que vivant ensemble, les membres du Féerix Club se voyait de moins en moins, leur temps libre étant souvent absorbé par les études. Dans ces conditions, se rendre sur Mervonia devenait chaque jour plus compliqué et Sienna ne cessait de se demander comment sa tête n'allait pas finir par exploser. Prise entre son inquiétude pour ses parents, la maîtrise lente mais utile de ses pouvoirs, son envie d'aider les Mervoniens et les questions qu'elle se posait toujours sur le monstre qui l'avait attaquée et le mystérieux médaillon de sa mère, Sienna dormait peu et faisait souvent des cauchemars dont elle se réveillait tremblante et en sueur.
     
     Une nuit, une dizaine de jours après l'ouverture de la deuxième porte de Mervonia, Sienna fit un nouveau cauchemar. Elle était attaquée par le même monstre qui l'avait agressée chez parents. Elle tentait de se défendre avec la magie mais sans succès et finalement, le monstre l'enveloppait sous un voile noir en hurlant qu'il voulait l'Enfant de l'Océan. 
     Sienna se réveilla en sursaut. Elle transpirait et avait du mal à reprendre son souffle. Elle posa une main sur sa poitrine tout en essayant de retrouver une respiration normale. Tout était calme autour d'elle, on n'entendait que le bruit de sa respiration. Talia dormait comme une souche. Les lampes luminescentes de son lit, reliées par magie à son corps, étaient éteintes, témoins du sommeil profond dans lequel la jeune fée était plongée. Sienna savait qu'elle ne pourrait pas se rendormir, elle se glissa donc hors de son lit et quitta la chambre sur la pointe des pieds. Elle voulait gagner le salon pour s'y servir un verre d'eau avant de retourner se coucher. Se voulant la plus discrète possible, elle ne prit pas la peine d'allumer la moindre lampe. En s'approchant du canapé, elle eut un hoquet de surprise en réalisant qu'une petite silhouette sombre y était recroquevillée.
     
    - M-Melodia...?
     
     La silhouette releva la tête et Sienna reconnut les yeux dorés de son amie.
     
    - Oh, Sienna, répondit Melodia d'une voix douce. Je ne t'avais pas entendue arriver.
    - Pourquoi est-ce que tu es assise dans le salon au beau milieu de la nuit? interrogea Sienna en s'asseyant en face d'elle.
    - Je n'arrive pas à dormir.
     
     Sienna saisit la carafe posée sur la table basse entre elles deux et servit deux verres d'une eau pure et fraîche. Elle en tendit à Melodia.
     
    - C'est les cours qui te fatiguent? demanda-t-elle en tendant un verre à Melodia.
    - Non, c'est autre chose, répondit la jeune fille de sa voix douce.
     
     Sienna hésitait à lui demander ce qui la tracassait. Elle aurait voulu l'aider mais elle savait aussi que parfois, ne rien demander amenait les gens à parler plus facilement. Elle se contenta donc de boire lentement quelques gorgées sans quitter son amie du regard. Melodia, elle, ne buvait pas, elle regardait fixement son verre comme si elle espérait faire sortir un message secret de l'eau. Puis soudain, elle posa le verre et releva la tête vers Sienna.
     
    - Il faut que je te dise... j'ai menti. J'ai une famille, j'ai un endroit où aller pour vivre. Je me suis enfuie...
     
     Sur le coup, Sienna, surprise, ne trouva rien à dire. Puis la question la plus logique franchit naturellement ses lèvres:
     
    - Mais... pourquoi t'es tu enfuie?
    - Parce que... répondit Melodia en baissant la tête. Parce qu'ils veulent faire de moi quelque chose que je ne veux pas devenir...
    - Pourquoi n'as-tu pas simplement essayé de discuter avec tes parents?
     
     Melodia eut un faible sourire.
     
    - Parce que ce n'est pas aussi simple, dit-elle sans relever la tête. Quand tu es... comme moi, tu ne décides pas. Tu n'as pas le choix.
     
     Sienna ne savait pas quoi répondre. En réalité, elle comprenait de moins en moins. Elle savait que les adultes pouvaient parfois ne pas écouter leurs enfants, trop certains qu'ils sont de toujours savoir ce qui est le mieux pour eux. Mais dans le cas de Melodia, ça semblait plus compliqué.
     La jeune fille devait sentir qu'elle n'était pas totalement comprise car elle poussa un soupir. Evidemment, Sienna ne pouvait pas comprendre. Elle devait se montrer plus claire.
     
    - Le nom de ma mère ne va rien te dire, je présume, reprit Melodia. Elle s'appelle Galatea.
    - Désolée, répondit Sienna. Tout est encore très neuf pour moi ici.
     
     Melodia releva la tête et regarda Sienna dans les yeux.
     
    - Je suis la princesse héritière de Mélody.
     
     Sienna se leva d'un bond.
     
    - Tu es quoi??
    - Chuuuut!! s'exclama Melodia, paniquée, en se levant à son tour pour forcer Sienna à se rasseoir. Tu veux réveiller tout Alfea?!
    - Mais... mais... mais c'est grave, protesta Sienna dans un chuchotement rauque. Tu es quelqu'un d'important, tu n'aurais pas du fuguer! Et depuis si longtemps! Comment personne n'a pu te retrouver? Tes parents doivent être morts d'inquiétude.
    - Je suppose que personne n'a songé que j'ai pu me réfugier sur Terre, marmonna Melodia. Mes parents... Tu sais je pense qu'ils sont plus inquiets pour l'avenir de Melody qu'autre chose. J'ai deux soeurs moins âgées que moi mais elles sont jumelles, ce serait un calvaire constitutionnel de trouver laquelle est censée régner.
     
     Sienna allait répondre qu'elle devait absolument rentrer chez elle mais elle s'abstint. Elle commençait à comprendre ce qui avait poussé Melodia à fuir.
     
    - Et donc toi... tu ne veux pas être reine, c'est ça?
    - Mes parents m'y préparent depuis que je suis venue au monde, soupira Melodia. Mais depuis que mes soeurs sont arrivées, j'ai l'impression d'étouffer. Je suis supposée être la princesse, la fille, la soeur aînée, maintenant l'étudiante à Alfea... Je ne peux pas être tout ça!
     
     Des larmes firent leur apparition sur les joues de Melodia et Sienna lui prit la main. Elle voulait la réconforter mais elle savait aussi que d'une manière ou d'une autre, elle devrait convaincre Melodia de mettre un terme à sa fugue.
     
    - Melodia... Je pense sincèrement que tu devrais essayer de discuter davantage avec tes parents. Si tu veux, on t'aidera, on fera ça toutes ensemble.
    - Vous feriez ça?
    - Eh bien, je ne peux pas parler pour les autres mais enc e qui me concerne, oui, bien sûr, répondit Sienna avec un sourire.
    - Mes parents... Tu sais ils aiment tout contrôler. La vie doit être réglée comme une partition de musique pour eux. Il n'y a pas vraiment de place pour l'improvisation dans leur vision des choses.
     
     Sienna réprima un bâillement.
     
    - Si tu es d'accord, on en parlera demain aux autres. Et puis on décidera ensemble de ce qu'on fera.
     
     Melodia hocha la tête.
     
    - D'accord. Allons dormir.
     
    Les deux jeunes fées se levèrent et échangèrent une étreinte. Chacune reprit ensuite la direction de sa chambre. Sienna avait encore du mal à croire ce qu'elle venait d'apprendre. Décidément, elle allait de surprises en surprises depuis quelques semaines. Jusqu'où les révélations qui l'entouraient allaient-elles aller? Apprendrait-elle des choses sur elle-même? Les nombreuses questions qui lui trottaient dans la tête finirent par avoir raison d'elle et elle sombra dans un profond sommeil.


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script><script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
     

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique